Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Jeunes Professionnels Catholiques de Lille

Prolongement de la soirée sur la vie affective

22 Janvier 2017 , Rédigé par Jeunes Professionnels de Lille

Lors de la soirée de mercredi, Anne Catteau nous a parlé de la dernière encyclique du Pape "La joie de l'Amour" et la vision positive de l'amour humain dont il est question.

Le Pape évoque notamment l'amour dans le mariage au chapitre 4 et l'illustre à partir de « l’hymne à l’amour » de Saint Paul dans sa Première Lettre aux Corinthiens (13, 4-7) .Le Pape nous dit "qu' il ne  faut pas faire peser sur deux personnes ayant leurs limites la terrible charge d’avoir à reproduire de manière parfaite l’union qui existe entre le Christ et son Église ; parce que le mariage, en tant que signe, implique "un processus dynamique qui va peu à peu de l’avant grâce à l’intégration progressive des dons de Dieu" » « Dans la nature même de l’amour conjugal il y a l’ouverture au définitif » (AL 123), et c’est justement dans ce « mélange de satisfactions et d’efforts, de tensions et de repos, de souffrances et de libérations, de satisfactions et de recherches, d’ennuis et de plaisirs » (AL 126) que se trouve le mariage.

Il conclut le chapitre par une réflexion très importante sur la « transformation de l’amour » car « la prolongation de la vie conduit à quelque chose qui n’était pas fréquent à d’autres époques : la relation intime et l’appartenance réciproque doivent se conserver durant quatre, cinq ou six décennies, et cela se convertit en une nécessité de se choisir réciproquement sans cesse » (AL 163). L’aspect physique change et l’attraction amoureuse ne disparait pas mais elle change : le désir sexuel avec le temps peut se transformer en désir d’intimité et en « complicité ». « Nous ne pouvons pas nous promettre d’avoir les mêmes sentiments durant toute la vie. En revanche, oui, nous pouvons avoir un projet commun stable, nous engager à nous aimer et à vivre unis jusqu’à ce que la mort nous sépare, et à vivre toujours une riche intimité » (AL 163).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :